Solidarité

SUISSE-AFRIQUE DU SUD: CE QU’IL RESTE A DECOUVRIR

APARTHEID – Le rapport final des historiens sur les relations entre la Suisse et le régime de l’apartheid est enfin paru en français. Une enquête tronquée par la censure, qui laisse plusieurs questions ouvertes.

Il reste beaucoup de zones d’ombre dans les relations entre la Suisse et le gouvernement de l’apartheid. C’est du moins l’avis des historiens qui se sont penchés sur ce chapitre peu reluisant de l’histoire helvétique. En ne se joignant pas aux sanctions internationales, par ses exportations de capitaux et par l’acquisition d’or sud-africain, la Suisse «a favorisé» le régime ségrégationniste, «sans toutefois prolonger son existence», estimait le professeur Georg Kreis,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion