Musique

Jérôme Soudan, électro-mimétique

Technoïde ou atmosphérique, l’électronique de Mimetic, alias Jérôme Soudan, est à l’image de son auteur: multiforme, fascinante et insaisissable.
«John Cage disait que ce qui manquait à la musique électronique, c'est d'être vivante.» DR
Musique électronique

Des CV aussi vertigineux que celui-là, on est soulagé de ne pas en lire plus souvent. Installations, performances, vidéo, design, danse, littérature et musique – électronique, surtout (sous le pseudo Mimetic), mais aussi percussions dans le groupe Von Magnet et au sein de l’ensemble contemporain Art Zoyd. A quelle discipline Jérôme Soudan, 37 ans, ne s’est-il pas encore frotté? On comprend mieux l’aura souterraine dont jouit l’artiste multiforme qui, bien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion