Actuel

Eduquer, c’est «apprendre à penser»

LIRE ET ÉCRIRE (VII) – L’éducation ne se limite pas à un discours sur un système éducatif mais permet d’entrevoir que les choses peuvent et doivent être soumises à la critique.

En mars 2000, l’Union européenne a adopté la Stratégie de Lisbonne (Education et Formation 2010) dont l’objectif fixé pour la décennie tient en une phrase: «Devenir l’économie de la connaissance la plus compétitive et la plus dynamique du monde, capable d’une croissance économique durable accompagnée d’une amélioration quantitative et qualitative de l’emploi et d’une cohésion sociale.» Une seule phrase, certes, que Boris Pasternak aurait pu utiliser pour exemplifier ce qu’il

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion