Cinéma

Moore fait feu de tout bois pour allumer Bush

«FAHRENHEIT 9/11» – Pas dénuée de défauts et excessive dans la caricature, la démonstration n’a qu’un but, valide: virer un président qui a mené ses enfants à la mort sur la base d’un mensonge, pour s’en mettre plein les poches avec sa clique.
Documentaire

«Gouverneur Bush, c’est Michael Moore!» Le gouverneur du Texas, alors en campagne, répond à l’apostrophe sur le ton de la boutade: «Trouvez-vous un vrai job!» L’échange a eu lieu, il est visible dans Fahrenheit9/11. Cocasse, la scène illustre cette personnalisation des enjeux si chère à Moore. Ce dernier, qui s’est effectivement trouvé un job à plein temps, a conçu son film comme outil de campagne contre l’actuel locataire de la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion