Religions

Un non au consentement présumé

La Conférence des évêques et l’Eglise réformée de Suisse rejettent le changement de la loi sur la transplantation. Elles veulent maintenir le caractère libre du don d’organes.
Un non au consentement présumé
La CES et l’EERS estiment que le modèle du consentement présumé ne respecte pas le droit à l’autodétermination. KEYSTONE
Votation fédérale

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion