Cinéma

Névrose israélienne

Le réalisateur israélien Nadav Lapid dit ses quatre vérités sur son pays dans Le Genou d’Ahed, film rageur et radical. Il nous a accordé une longue interview.
1
Le cinéaste Y. (Avshalom Pollak) face à Yahalom (Nur Fibak), fonctionnaire du ministère de la Culture israélien. OUTSIDE THE BOX box
Cinéma israélien

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion