Solidarité

Retour du bâton en Algérie

La répression connaît des sommets en Algérie où plusieurs centaines de personnes ont été emprisonnées pour des raisons politiques. Réfugié à Genève, le syndicaliste Raouf Mellal témoigne.
Retour du bâton en Algérie
Le mouvement populaire Hirak a obtenu le départ d’Abdelaziz Bouteflika en 2019. Mais son successeur, Abdelmadjid Tebboune, a durci la répression depuis son élection contestée. KEYSTONE
Démocratie

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion