Neuchâtel

Un rempart contre la violence à la maison

Sous pression de la Confédération et de la Convention d’Istanbul, le canton de Neuchâtel entend juguler la violence domestique. Un plan d’action a été lancé mardi.
Un rempart contre la violence à la maison
Le plan d’action neuchâtelois intègre les axes de la Convention d’Istanbul, à savoir la prévention, la protection des victimes, la poursuite des auteur·es et des politiques coordonnées. KEYSTONE
Violence domestique

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion