Genève

Un retour à pas de loup

Lynx, loup et chacal ont fait des apparitions remarquées ces dernières années à Genève. Observations isolées ou tendance générale au retour d’une faune disparue? Interview
1
Le retour des grands prédateurs en Suisse constitue une bonne nouvelle pour la biodiversité mais n’est pas sans provoquer des frictions. KEYSTONE
Faune

Le passage du loup dans le village de Jussy, en décembre dernier, a ému les Genevois et Genevoises. Plusieurs espèces auparavant chassées de nos contrées ou dont l’aire de répartition s’agrandit se livrent régulièrement à des incursions sur notre territoire, voire s’y établissent durablement. Les observations de chacal doré, chat sylvestre et cerf élaphe sont autant de signes réjouissants en termes de biodiversité. Mais elles représentent aussi des défis en

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion