Scène

Une galaxie en coulisse

Dans Chroniques d’outre-scène, Jeanne Perrin s’intéresse à celles et ceux qui, à défaut d’être sur la scène, la font tenir en place. Un regard acéré et plein ­d’humour sur les coulisses des scènes romandes.
Une galaxie en coulisse
Publication

Qui peuple le monde du spectacle? On pense d’abord aux rôles médiatisés, directeur·trices, metteur·teuses en scène, comédien·nes, solistes, instrumentistes… Ce qu’on oublie en général, c’est la présence d’un petit monde baptisé par Jeanne Perrin «d’outre-scène»: celles et ceux qui ont le «cœur à jardin», c’est-à-dire qui ont participé à la création du spectacle, mais qui se retrouvent à le regarder avec le reste du public. C’est à ces personnes, et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion