Solidarité

Menace sur les ONG palestiniennes

La désignation de six organisations de la société civile comme «terroristes» par Israël a provoqué un tollé, mais la Suisse garde le silence et a retiré son soutien à l’une d’entre elles peu avant.
Menace sur les ONG palestiniennes
Manifestation du Réseau des ONG palestiniennes devant le siège des Nations unies à Ramallah, le 10 novembre 2021, pour dénoncer la politique d’Israël contre les droits humains et les organisations qui les défendent. KEYSTONE
Proche-Orient

Manœuvre grossière ou stratégie du choc? Les décrets promulgués fin octobre par deux ministères israéliens contre six organisations de la société civile palestinienne, les désignant comme «terroristes»1Un ordre militaire interdit à ses organisations, devenues illégales, d’exercer leurs activités, ont provoqué un tollé de la communauté internationale. Des ONG très respectées, financées par des fonds publics internationaux, dont suisses, comme Addameer, al-Haq, sont accusées d’entretenir des liens étroits avec le Front

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion