Cinéma

Marí Alessandrini, à toute épreuve

Diplômée de la HEAD, la cinéaste argentine a déployé des trésors de passion et de persévérance pour réaliser son premier long métrage, tourné en Patagonie.
Marí Alessandrini, à toute épreuve
La cinéaste argentine sur le tournage de "Zahorí", dans la steppe patagonienne. BERNA RODE
Portraits de der

Depuis quelques jours, elle enchaîne les avant-premières pour la sortie de Zahorí. Un peu tendue, face à l’avènement de la cinquième vague du covid: «Je profite à fond de ce moment, des discussions avec le public. Car cha­que projection pourrait être la derniè­re!» Cinéaste argentine formée à la Haute Ecole d’art et de design de Genève (HEAD), Marí Alessandrini a con­sacré huit ans de sa vie à ce film qui,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion