International

Filmer depuis l’ambulance

Le témoignage filmé de Mohamed Jabaly sur la seconde Guerre de Gaza est à voir au festival «Filmer c’est exister» qui débute ce soir.
Filmer sur l’ambulance
La caméra de Mohamed Jabaly, 23 ans en 2014, témoigne des cinquante-deux jours d’angoisse sous les bombardements israéliens. DR
Cinéma

Le sifflement du drone, l’impact, les cris, les voisins qui se précipitent dans les gravats pour porter secours. A Gaza, 18 000 maisons ont volé en éclat en juillet et août 2014, sous les bombardements et les incursions de l’armée israélienne, emportant plus de deux mille vies et brisant des milliers d’autres. La caméra de Mohamed Jabaly, 23 ans alors, témoigne en prise directe de ces cinquante-deux jours d’angoisse et de colère.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion