International

Au front contre l’«apartheid vaccinal»

Un «appel de Genève» exige la levée des brevets sur les vaccins contre le Covid-19 alors que la question est à nouveau à l’ordre du jour de l’OMC à partir de mardi. Mobilisation prévue.
Au front contre l’«apartheid vaccinal»
Selon les ONG, le maintien des brevets reviendrait simplement à condamner des centaines de milliers de personnes à une mort certaine. KEYSTONE
Vaccins

En Afrique, pas plus de 4,4% de la population a été vaccinée contre le Covid-19, indique l’Organisation mondiale de la santé (OMS). La situation n’est guère meilleure dans plusieurs dizaines de pays sur d’autres continents. Pour plusieurs coalitions d’ONG, qui s’étoffent de jour en jour, cette situation a pour cause principale le maintien des brevets sur les vaccins, détenus par une poignée de multinationales qui en tirent des profits colossaux.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion