Arts plastiques

«Je veux changer d’atmosphère»

Directeur du MEG depuis 2009, Boris Wastiau rejoindra en fin d’hiver l’Alimentarium, musée de la Fondation Nestlé, à Vevey. Où il ne s’agira ni de valoriser la multinationale ni de lui «jeter la pierre».
«Je veux changer d’atmosphère»
A 51 ans, l’anthropologue belge, à la tête du MEG depuis 2009, veut relever un nouveau défi. KEYSTONE
MEG

L’annonce a pris tout le monde de court, la semaine dernière: Boris Wastiau quitte la direction du MEG, Musée d’ethnographie de Genève, pour rejoindre les contours néoclassiques de l’Alimentarium veveysan. Dans ce musée-fondation de l’entreprise Nestlé, il remplacera dès le 1er mars l’historienne de l’art allemande Ursula Zeller. Un changement de cap étonnant, après une carrière entièrement vouée à l’anthropologie, de ses études – à Bruxelles, Coimbra et East Anglia – jusqu’au MEG,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion