Scène

Des robes de mère en fille aux Créatives

La danseuse Caroline de Cornière a reçu en héritage les vêtements fabriqués de toutes pièces par sa mère. Avec sa fille étudiante à la HEAD, elle en a tiré un spectacle, Les Robes de ma mère, à découvrir aux Créatives jeudi soir.
Des robes de mère en fille aux Créatives
Caroline de Cornière et sa fille, Julia, en tandem au Point Favre, à Genève, jeudi. ELLA CAMPBELL
Les Créatives

Elles pouvaient être monochromes, bicolores, multicolores, baroques, géométriques, à fleurs… Les tenues étaient toutes différentes. La danseuse et chorégraphe genevoise Caroline de Cornière les a reçues en héritage au décès de sa mère en 2013. Couturière de formation, scénographe et costumière de théâtre, cette dernière portait presque uniquement ses propres tenues, faites main. Caroline de Cornière et sa fille Julia Botelho, étudiante en master à la HEAD et un CFC

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion