Genève

Un vote pour beurre à Onex?

La votation sur la disposition cadrant l’usage de caméras durant le Conseil municipal fait apparaître un imbroglio juridique. Une victoire des référendaires pourrait être caduque.
Un vote pour beurre à Onex?
La conseillère administrative socialiste Carole-Anne Kast rappelle qu'un référendum gagnant fait revenir à la situation antérieure, soit celle de novembre. JPDS/ARCHIVES
Votation

Un imbroglio juridique risque d’occuper la commune d’Onex en cas d’acceptation, le 28 novembre, du référendum contre la révision du règlement du Conseil municipal lancé par le PLR, l’UDC et ECHO-Vert’libéraux. Pour rappel, seul un article du règlement est contesté: celui qui stipule l’interdiction, durant les débats, de filmer, photographier, téléphoner ou enregistrer, sauf autorisation spéciale. Dans la brochure de votation rédigée par l’exécutif municipal, il est expliqué que si

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion