International

Coup de boutoir sur les énergies fossiles

A la COP 26 de Glasgow, une vingtaine de pays se sont engagés à ne plus financier les énergies fossiles.
Coup de boutoir sur les énergies fossiles
Pour les activistes d'Extinction Rebellion, en démonstration mercredi à Glasgow, les entreprises et les gouvernements font surtout du "greenwashing", autrement dit ne prennent que des engagements de façade. KEYSTONE
COP 26

La COP26 a enregistré jeudi des engagements sur les énergies fossiles, principales causes du réchauffement. Mais avec de grands absents alors même qu’une étude avertissait que les émissions de CO2 étaient quasiment revenues à leurs niveaux records d’avant Covid. Une vingtaine de pays, dont la Suisse, de grands investisseurs comme les Etats-Unis et le Canada ainsi que des institutions financières se sont engagés à mettre un terme d’ici fin 2022

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion