Cinéma

Une comédie humaine très grinçante

Xavier Giannoli porte à l’écran le roman de Balzac Illusions perdues. Un film étonnamment moderne.
Une comédie humaine très grinçante
Cécile de France et Benjamin Voisin excellent dans cette adaptation somptueuse du roman de Balzac. PATHE FILMS
Adaptation

Lucien de Rubempré (Benjamin Voisin) est un poète de 20 ans qui rêve de rencontrer un grand destin littéraire dans la France du XIXe siècle. Il quitte sa province au bras de sa protectrice Louise de Bargeton (Cécile de France), une femme mariée à un riche vieillard et qui trouve le réconfort auprès de ce jeune homme plein de sève. Mais bien vite, livré à lui-même dans les rues bouillonnantes

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion