Vaud

Vaud à l’aide des jeunes en souffrance

Les départements de la Santé et de l’Education s’allient pour un plan d’action lié à la santé mentale des jeunes, qui s’est détériorée avec la pandémie et les mesures sanitaires.
Vaud à l’aide des jeunes en souffrance
Les ministres Cesla Amarelle et Rebecca Ruiz veulent lutter contre le mal-être des jeunes face à la pandémie. KEYSTONE
Covid-19

L’impact du ­Covid-19 sur la santé mentale des jeunes fait à nouveau réagir le canton de Vaud. Les autorités ont annoncé hier quinze mesures supplémentaires en complément de celles déjà en place. Anxiété, phobies, abus de substances ou hausse des états dépressifs pouvant mener à des crises suicidaires: les jeunes du canton sont en souffrance. Un constat qui ne s’arrête pas aux frontières vaudoises. Des études menées au niveau suisse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion