Scène

À la Parfumerie, Patrick fait parler les Mohr

Dans le cadre de la biennale No’Photo, Patrick Mohr crée un spectacle intime sur son père, le photographe Jean Mohr.
À la Parfumerie Patrick fait parler les Mohr
Le spectacle se joue dans un décor qui projette une sélection de photos de Jean Mohr en format géant. REBECCA BOWRING
Théâtre

Qui est habitué aux productions du Théâtre Spirale sait qu’arriver à la Parfumerie est un peu comme être invité à une réunion de famille, de celles qui partagent volontiers le couvert et la chaleur du foyer. Pourtant, c’est une sensation d’intimité particulièrement rare qu’on expérimente ces jours dans le complexe du bord de l’Arve, où Patrick Mohr joue et met en scène deux créations dédiées à la vie et l’œuvre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion