Genève

Pass-droit pour les élu·es

A l’heure où le pass sanitaire s’impose dans les lieux fermés, le Bureau du Conseil municipal de la Ville de Genève et celui du Grand Conseil ont refusé de l’imposer lors des assemblées.
Pass-droit pour les élu·es
Pour le Bureau du Grand Conseil, l’éventualité de refuser l’accès à un·e élu·e correspond à une restriction de liberté trop grande pour se passer d’une base légale solide. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Certificat Covid

Aux niveaux communal et cantonal, la décision est la même. Le Bureau du Conseil municipal de la Ville de Genève a pris, mercredi, la décision de ne pas imposer le pass sanitaire lors des assemblées, suivi jeudi par celui du Grand Conseil. Amar Madani préside le Conseil municipal et a décidé de se saisir lui-même de la question après avoir constaté que le sujet était officieusement abordé par certain·es élu·es.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion