Musique

Conjurer l’angoisse par la beauté

Le chanteur et musicien valaisan Marc Aymon revient avec un projet associé à la plume de Jérémie Kisling et à l’objectif de Matthieu Gafsou, en passant par les cordes de Julie Berthollet.
Conjurer l’angoisse par la beauté
"Humains" a été pensé comme un projet d’art. La musique est accompagnée d’un livre d’images du photographe Matthieu Gafsou prises dans le Val de Trient. MATTHIEU GAFSOU
Disque

Il jongle entre les répétitions, les sollicitations médiatiques et les détails logistiques. Malgré son agenda minuté, Marc Aymon est de ceux qui prennent le temps de plonger son regard dans le vôtre, pour vous embarquer dans leur univers, comme si rien d’autre n’existait que le moment présent. Eternel perfectionniste, amoureux de la précision, le chanteur est retenu quelques minutes au téléphone par un luthier. Il explique combien il est crucial

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion