Les deux clés de quatre mandats

Deux grandes décisions de la chancelière ont eu de spectaculaires répercussions internationales, même s’il s’agissait d’abord de choix de politique intérieure: l’abandon du nucléaire, en 2011, et l’ouverture des frontières allemandes devant la vague migratoire à l’été 2015. Provoquée par l’onde de choc de la catastrophe de Fukushima, la décision de sortir du nucléaire a accentué, dans un premier temps, le recours au charbon et au gaz naturel. Ceux-ci représentent

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion