Suisse

Requérant·es malades et renvoyé·es

Les rapatriements forcés continuent de toucher des migrant·es souffrant de lourds problèmes de santé.
Requérant·es malades et renvoyé·es
En février dernier, à Genève, les vols spéciaux de rapatriement de requérants d’asile avaient été fustigés par la foule. KEYSTONE/ARCHIVES
Asile

La controverse n’est pas près de s’éteindre: malgré leurs problèmes de santé, des requérants d’asile déboutés continuent à être renvoyés de force, par avion, parce qu’ils refusent de quitter la Suisse volontairement. Les politiciens en débattent depuis plus de dix ans. Dans le canton de Vaud, par exemple, le Grand Conseil vient d’approuver en partie une motion qui vise à surseoir aux renvois forcés lors d’antécédents médicaux. Nombreux récits Des

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion