Genève

«Nous ne sommes pas que des muses»

En marge des journées européennes du patrimoine, la Ville de Genève organisait pour la première fois vendredi une journée du «matrimoine».
«Nous ne sommes pas que des muses»
A l’entrée du parc des Bastions, un échiquier rose et violet propose de rompre les codes de la binarité de genre en instaurant une partie à trois joueur·euses. LMV
Héritage culturel

«En tant que femmes, on est habituées à marcher en dehors des clous», sourit Valérie Fontaine, médiatrice culturelle, en arrêtant une voiture d’un signe de main avant de traverser la chaussée. Elle est suivie par une dizaine de curieux·ses venu·es découvrir l’histoire de la ville sous un prisme particulier, celui des femmes qui ont façonné Genève.  Cette visite guidée est organisée par l’association l’Escouade, fer de lance du projet 100Elles

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion