Neuchâtel

«Je dois sauver ma peau»

Un débouté de l’asile craint pour sa vie en cas de renvoi vers le Togo. Membre de l’opposition, il y a été torturé et l’un de ses amis est mort en détention. Les autorités ont pourtant rejeté sa troisième demande de permis.
«Je dois sauver ma peau»
Francis* affirme qu’il préfère mettre un terme à sa vie en Suisse plutôt que d’être renvoyé vers le Togo, où il craint de retourner en prison et de s’y faire torturer. Médecins du Monde lui apporte un soutien psychologique. JJT
Asile

Il rassemble les quelques forces qu’il lui reste pour raconter son histoire. Une histoire qu’il semble avoir répétée des dizaines de fois. Les dates, les faits détaillés sont précis, telles des cicatrices ravivées à chaque nouvelle audition d’asile. Son ultime tentative d’obtenir un permis vient d’échouer. Mais Francis* ne retournera pas au Togo. «Je préfère encore me supprimer ici que de remettre les pieds dans mon pays et me faire

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion