Genève

La quintessence genevoise a une fin

La SIP originelle, qui a déménagé du côté de la Gruyère en 2016, incarnait pour les Genevois et les Genevoises la précision et l’excellence.
La quintessence genevoise a une fin
Le CEO de StarragHeckert Franck Brinken, a annoncé le rachat de la SIP (Societe genevoise d'instruments de physique) le 10 fevrier 2006 KEYSTONE
Série d'été

La SIP à Genève évoque diverses images, notamment la culture avec la SIP de Plainpalais ou l’artisanat avec la SIP de Châtelaine. Mais la «vraie» et originelle SIP, celle qui usine, a récemment déménagé en catimini du côté de la Gruyère, sans que la nouvelle ne fasse grand bruit à Genève. Et pourtant! La SIP, traditionnellement appelée Société genevoise des instruments de physique, était un des fleurons de l’industrie genevoise.

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion