Genève

La varappe bannie du Salève

Après plusieurs éboulements, la Mairie de Collonges-sous-Salève a adopté un arrêt pour interdire temporairement l’escalade sur le Salève. Des travaux de sondages sont en cours.
La varappe bannie du Salève
En surplomb du Léman, le Salève est devenu un lieu mythique pour la grimpe. Le terme de varappe vient du Salève. DR
Haute-Savoie

«La pratique de l’escalade est interdite sur le Salève sur tout le territoire de la commune à compter du 20 juillet et ce jusqu’à nouvel ordre.» C’est ce qu’indique un arrêté temporaire signé par la maire de Collonges-sous-Salève, Valérie Thoret-Mairesse, affiché au pied des chemins qui mènent aux falaises. En cause, plusieurs éboulements survenus ces derniers mois, notamment aux abords du trou de la Mule, qui menaceraient les grimpeurs et

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion