Genève

«J’entends la guerre sur mon balcon»

Le bruit occasionné par le stand de tir de St-Georges dérange plusieurs riverain·es. Un dossier qui pose notamment la question de la densification du quartier.
«J’entends la guerre sur mon balcon»
Le bruit occasionné par le stand de tir de Saint-Georges, l'Arquebuse, s'apparente pour certain·es riverain·es à des scènes de guerre. JPDS
Nuisances sonores

Samedi, 8h du matin. Des explosions régulières retentissent depuis le stand de tir de Saint-Georges, l’Arquebuse, et se font entendre dans le quartier qui jouxte le cimetière. Depuis son balcon, Christiane Ernst ne décolère pas. «Ce bruit nous rappelle constamment des scènes de guerre, c’est une horreur. On ne peut même pas ouvrir les fenêtres», désespère la retraitée, qui vit depuis près de deux ans dans un immeuble avec encadrement

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion