Cinéma

L’adoption, une double (recon)naissance

Avec sensorialité, Naomi Kawase évoque dans True Mothers des parcours de vie face à l’adoption. Poignante et délicate ode à l’amour et au pardon.
L’adoption, une double (recon)naissance
Hikari, fille-mère humiliée et rackettée en chemin vers la lumière. Filmcoopi
Cinéma

En naissant, chaque humain reçoit le monde en héritage, et par son surgissement dans celui-ci, il le transforme et ainsi ne cesse de naître. Ainsi va True Mothers reliant par le pardon mutuel une mère adoptive à une mère biologique. La fable? Satoko – Hirumi Nagasaku, durassienne dans son trouble contenu – et son époux déclaré infertile sont liés à Hikari (douloureuse et interdite Aju Makita), qui a donné naissance à Asato,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion