Genève

Les HUG autopsient le refus du vaccin

Les personnes de plus de 50 ans, aisées et avec un bon niveau d’éducation sont les plus favorables au vaccin contre le Covid-19.
Les HUG autopsient le refus du vaccin
Selon l’étude, la majorité des 24,3% défavorable au vaccin ne saurait être qualifiée de «vaccino-sceptique», mais plutôt de personnes en attente de décision. KEYSTONE
Enquête

Les personnes de plus de 50 ans, avec une bonne situation économique, vivant dans des zones urbaines et semi-urbaines, ayant suivi un enseignement supérieur ou étant atteintes par une maladie chronique, sont les plus nombreuses à accepter le vaccin contre le Covid-19. C’est ce qui ressort d’une enquête menée en mars 2021 auprès de 4000 personnes aux Hôpitaux universitaires de Genève (HUG), en collaboration avec l’Université. L’objectif était de comprendre

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion