Cinéma

Un artiste dans l’abîme

Leos Carax signe une comédie musicale avec les Sparks, dévoilée en ouverture à Cannes. A la fois flamboyante et problématique.
Un artiste dans l'abîme
Adam Driver et Marion Cotillard dans "Annette". Un film romantique? Pas vraiment. FILMCOOPI
Leos Carax

Cannes ne pouvait rêver d’un meilleur film pour son ouverture, mardi dernier. Avec Annette, par ailleurs en compétition et à l’affiche depuis mercredi, le festival célèbre un auteur comme on n’en fait plus. «Enfant terrible du cinéma français», Leos Carax est un cinéaste rare (six longs métrages en quarante ans) et maudit. Un phœnix qui a survécu aux échecs des Amants du Pont-Neuf (1991) et Pola X (1999), jusqu’à son

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion