Vaud

Favoriser la biodiversité le long des routes

Sur les bords de route, le canton a abandonné l’usage de produits phytosanitaires et recourt à des fauches plus adaptées à la faune et la flore.
1
Les talus le long des routes cantonales représentent 550 hectares, l’équivalent de 750 terrains de football. KEYSTONE
Biodiversité

Les bords de route doivent permettre de favoriser la biodiversité. Fort de ce constat, le canton de Vaud a changé ses pratiques en abandonnant l’usage de produits phytosanitaires ou en recourant à des fauches plus adaptées à la faune et la flore. Les talus le long des routes cantonales représentent 550 hectares, l’équivalent de 750 terrains de football. «Le potentiel pour y favoriser la biodiversité est important», a relevé la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion