Genève

Coupe sévère dans l’aide aux familles en détresse

Le service de l’Action préventive en milieu familial réduit dramatiquement ses prestations auprès des familles en difficulté, malgré l’augmentation des demandes.
Coupe sévère dans l’aide aux familles en détresse
Soutenu·es par le syndicat SIT, les éducateurs et éducatrices du service, partiellement réaffecté·es à d’autres postes, ont témoigné mercredi devant la presse.MJT
Mesures d’accompagnement

Du jour au lendemain, des dizaines de foyers soutenus par le service de l’Action préventive en milieu familial (APMF) se sont vu signifier l’arrêt de l’accompagnement dont ils bénéficiaient. Destiné aux parents en détresse, ce dispositif de la Fondation officielle de la jeunesse (FOJ) employait jusqu’à fin juin neuf éducateurs et éducatrices, chargé·es d’intervenir auprès de familles rencontrant des difficultés parents-enfants, dans des situations de décrochage scolaire ou de burn-out

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion