Solidarité

Les décennies perdues de l’Arménie

Le combat de la défenseure des droits humains et avocate arménienne Zaruhi Postanjyan et l’histoire récente de l’ex-République soviétique éclairent les élections législatives du 20 juin en Arménie.
Les décennies perdues de l’Arménie
Députée au parlement arménien depuis 2007, Zaruhi Postanjyan a toutefois décidé de ne pas se présenter aux législatives du 20 juin: «Ce sera le règlement de comptes entre les quatre anciens dirigeants à qui le pays doit sa situation actuelle.» LDD
Arménie

«Est-ce vrai que vous avez joué et perdu 70 millions d’euros dans un casino en Europe? Où avez-vous obtenu cet argent?» avait demandé Zaruhi Postanjyan au président de son pays, Serge Sarkissian, depuis la tribune parlementaire du Conseil de l’Europe à Strasbourg en 2013. A son retour à Erevan, sa ville natale, l’avocate arménienne avait été acclamée pour son courage qui lui avait valu d’être expulsée de la délégation de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion