Médias

Les jeunes journalistes sous pression

Stress, anxiété, burn-out: l’association Jeunes Journalistes Suisse lance une campagne ce jeudi pour attirer l’attention sur la pression psychologique qui menace la santé des jeunes professionnel·les.
Les jeunes journalistes sous pression
Sur des canaux divers tels que podcasts, vidéos et textes. les jeunes journalistes parleront de l'impact de leur travail sur leur santé mentale. KEYSTONE/IMAGE D'ILLUSTRATION
Journalisme

L’association Jeunes Journalistes Suisse (JJS) lance une campagne pour attirer l’attention sur la pression psychologique dans le secteur des médias. Elle appelle la profession à en parler plus ouvertement, sous peine de perdre des jeunes journalistes. Plusieurs membres de leur association ont déjà souffert de burnout avant l’âge de 30 ans, écrit JJS dans un communiqué de presse jeudi. Les membres ont par exemple rapporté qu’ils n’osaient plus éteindre leur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion