Suisse

On a parlé recherche et bons offices

Guy Parmelin et Ignazio Cassis ont dû limiter leurs sujets de discussion avec Joe Biden.
On a parlé recherche et bons offices
Joe Biden a été accueilli à sa descente d’avion par le président de la Confédération Guy Parmelin. KEYSTONE
Suisse-USA

Pas facile d’aborder tous les sujets que l’on souhaite aborder quand on ne dispose que d’une demi-heure avec le chef d’Etat le plus puissant du monde. Les droits de l’homme en Chine? Pas eu le temps d’aborder la question. Les Palestiniens? Pas davantage. Les accusations de paradis fiscal? «Nous avons parlé de paradis, mais le mot fiscal n’a pas été prononcé», a glissé Guy Parmelin lors d’un point de presse

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion