Vaud

L’opposition au projet ne désarme pas

La nouvelle jonction autoroutière de Chavannes devrait être couverte et végétalisée sur 150 mètres.
L’opposition au projet ne désarme pas
Cette ­illustration présente le projet de nouvelle jonction ­autoroutière de Chavannes sur l’A1, qui prévoit une couverture ­végétalisée et fait la part belle à la ­mobilité douce. ­ © FORSTER- PAYSAGE
Trafic routier

Parler d’autoroute aujourd’hui tient de la gageure. Le cas de Chavannes-près-Renens est emblématique des difficultés de l’époque. Entre une croissance démographique cantonale, dont le Conseil d’Etat se félicite, des autorités qui se dotent «d’ambitieux plans ­climat», et des opposants qui annoncent poursuivre leur combat même si le projet a été revu et amélioré: certains parlent de grand écart, d’autres de paradoxe. Avec ce nouveau projet de jonction à Chavannes sur

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion