Scène

Fabienne Abramovich, inlassable battante

La chorégraphe et cinéaste milite pour le respect des droits des femmes et des artistes. Genève lui témoigne sa reconnaissance par une médaille.
Fabienne Abramovich: inlassable battante
La directrice d’Action Intermittence est une figure genevoise du féminisme. Jean-Patrick Di Silvestro
Portrait

Vendredi dernier, elle arborait un tee-shirt violet pour aller battre le rappel de la Grève féministe du 14 juin sur son vélo, après notre rendez-vous. Fabienne Abramovich défend les droits des femmes, artistes ou non, et une plus grande égalité. «J’étais une jeune chorégraphe danseuse en 1991. A l’époque, je n’étais pas impliquée dans l’organisation de la grève. Mais j’ai défilé dans les rues. J’ai 62 ans et ai participé aux premiers

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion