Scène

Le Grand Théâtre sous le signe de l’amour

La saison 2021-2022 de l’institution lyrique genevoise ose l’espoir que tout son projet artistique puisse être déployé.
GTG, une saison sous le signe de l’amour
L’opéra-ballet Atys sera proposé en première suisse. PAULINE JULIER
Art lyrique

Sous la thématique «Faites l’amour…», l’affiche de la saison 2021-2022 du Grand Théâtre de Genève (GTG) proposera neuf opéras, six concerts et trois spectacles de danse. Après avoir vécu deux premières saisons au Grand Théâtre de Genève (GTG) incomplètes, son directeur Aviel Cahn part de l’idée qu’en septembre, les salles pourront être pleines. «Nous espérons que les restrictions vont tomber grâce au vaccin et que l’orchestre puisse retourner dans la

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion