Jura

Le Jura bernois remodèle son destin

Amputé de Moutier, le Jura bernois doit se redéfinir. Mais la hache de guerre n’est pas encore enterrée.
Le Jura bernois remodèle son destin
L’ancien bâtiment historique de l’Hôtel de la Couronne, à Sonceboz, abritera d’ici deux ans la Fondation pour le rayonnement du Jura bernois. LDD
Question jurassienne

Après le départ de Moutier vers le canton du Jura agendé en 2026, le Jura bernois comptera à partir de cette date environ 48 000 habitant·es, l’équivalent de la population d’une ville moyenne suisse mais répartie sur une quarantaine de communes. Saignée de 7500 âmes (-13%) et débarrassée de la Question jurassienne, la région doit par conséquent se réinventer une identité propre. Perspective émaillée ces derniers temps par des blessures encore mal

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion