Musique

L’offrande poétique de Marianne Faithfull

Entourée de musiciens ­d’exception, la chanteuse reprend des textes anglais du XIXe siècle.
L’offrande poétique de Marianne Faithfull
Marianne Faithfull en concert à Cannes, en 2011. GUILLAUME LAURENT/CC
Voix

Elle rêvait d’être une enfant sage, une adepte des bonnes manières cherchant la lumière dans les livres du passé. Le destin a fait d’elle une icône longtemps sulfureuse. Dans les années 1960, après avoir croisé la route des Rolling Stones, Marianne Faithfull a dû forcer sa nature pour suivre le tempo infernal imposé par Mick Jagger, son insensible amant. Par quel sortilège la jeune femme si pudique s’est-elle retrouvée nue

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Testez-nous
Au mois de juin,
nous vous offrons l'essai web 2 mois
profitez-en!

Connexion