Égalité

Viol, un mythe à déconstruire

Si ce n’est pas un oui clair, c’est un viol. C’est ce que revendiquent plusieurs associations et mouvements féministes en Suisse, en réponse à une proposition de révision de loi jugée insatisfaisante. Le premier reportage de Sonar, la nouvelle chaîne vidéo du Courrier, vous explique tout.
Viol, un mythe à déconstruire
Définition pénale du viol

Une commission juridique du parlement suisse a récemment proposé de réformer la conception juridique du viol. La nouvelle définition est vivement critiquée au sein des milieux féministes, et des associations de défense des victimes, car elle fait abstraction de la notion de consentement. Si ce n’est pas un oui clair, c’est un viol. C’est ce que nous expliquent Muriel Golay, directrice du Centre LAVI à Genève, Kaya Pawlowska, membre de

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion