Histoire

Napoléon, le sacre de l’immortel

De l’«usurpateur» au héros transfiguré, comment l’empereur des Français est entré dans la légende.
Napoléon, le sacre de l’immortel
"Napoléon Ier, couronné par le Temps", écrit le Code civil: une allégorie de Jean-Baptiste Mauzaisse (1833). RMN-GRAND PALAIS /DANIEL ARNAUDET/DR
Bicentenaire

Deux mois! Ce n’est qu’après deux mois que la nouvelle de la mort de Napoléon, le 5 mai 1821 sur l’île de Sainte-Hélène, dans l’océan Atlantique sud, est parvenue à Londres et à Paris. Transmise par bateau par le capitaine William Crokat, officier britannique qui avait assisté à la mort de l’empereur aux côtés de ses proches, la dépêche n’a étonnamment pas fait grand bruit. C’est que le monde a

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion