Religions

Pour la fierté et la libération

Un ouvrage rend hommage au père de la Black Theology, James H. Cone. Une pensée qui n’irrigue plus forcément la lutte antiraciste actuelle, déplore son auteur, Henry Mottu.
Pour la fierté et la libération
James H. Cone est le premier à avoir posé les bases d’une théologie afro-américaine. CC-BY
Parution

Dans les années 1960, un théologien afro-américain bouleversait la théologie élaborée jusque là par les Blancs et posait les bases d’une émancipation à l’égard des théologies européennes. Une biographie tout juste parue rend hommage au parcours de James H. Cone. L’auteur de Théologie noire et pouvoir noir (1969) réinterprète «les Evangiles pour le peuple noir qui lutte aux Etats-Unis depuis près de quatre cents ans pour la justice et la dignité»,

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion