Livres

Des formes littéraires à réinventer

Paulette éditrice inaugure une collection dédiée aux écrits LGBTIQ+. Enjeux.
Des formes littéraires à réinventer
Noémi Schaub et Guy Chevalley, les deux têtes de Paulette, lors d’une soirée festive de la maison à Lausanne. IGOR. PJÖRRT
Ecriture inclusive

Paulette a fait son coming out. Cet hiver, la maison d’édition romande dirigée par Noémi Schaub et Guy Chevalley a lancé un appel à textes pour sa nouvelle collection, «Grattaculs», dédiée aux écrits LGBTIQ+. «Liberté de genre (littéraire, mais pas que), liberté de s’exprimer comme on veut, pour qui on veut!», revendique-t-elle. Après vingt-quatre «Pives», des fictions courtes attentives à la forme, place donc à ce nouveau fruit local qui

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion