Économie

Credit Suisse paye cher ses erreurs

Perte de 757 millions, départs de dirigeants, enquête de la Finma et plaintes… La banque va mal.
Credit Suisse paye cher ses erreurs
Le directeur général de Credit Suisse, Thomas Gottstein, n’a désormais plus droit à l’erreur. KEYSTONE
Banque

Une perte avant impôts de 757 millions de francs causée par la seule débâcle du hedge fund new-yorkais Archegos Capital, remplacement de plusieurs membres de la direction générale, ouverture de deux enquêtes de la Finma, plaintes d’investisseurs et nouvelle chute du cours en Bourse (jusqu’à – 6% en cours de séance), la facture est lourde pour Credit Suisse: celle de ses engagements fort imprudents dans les fonds de supply chain

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion