Livres

A couteaux tirés

Katja Schönherr dissèque avec acuité la relation d’un couple aussi mal assorti qu’incapable de se séparer. Un piège subtil tissé d’une main de maître.
A couteaux tirés
Dans "Marta et Arthur", ce dernier semble davantage intéressé par ses poissons que par son fils. DR
Premier roman

Une aube grise, une plage ­déserte. Marta, petite femme de 59 ans, tire deux lourds sacs de sable en luttant contre le vent tempétueux. Elle atteint péniblement son immeuble et les hisse dans l’escalier jusque chez elle, où elle se livre à une étrange cérémonie. Est-ce parce qu’Arthur détestait le sable qu’elle en recouvre à présent son corps nu, allongé sur le lit? Cette nuit, elle a compris qu’il était mort

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion