Suisse

Quand le CO2 devient glace sèche

Une usine lucernoise fabrique un matériau pour transporter des produits à très basse température.
Quand le CO2 devient glace sèche
Chez PanGas, la neige ­carbonique est pressée pour en faire des pellets ou des blocs, servant notamment au transport de vaccins. ALAIN WICHT
Industrie

D’énormes citernes verticales surmontées du logo PanGas frappent le regard au milieu des collines verdoyantes de la campagne lucernoise. C’est ici, dans la zone industrielle de Dagmersellen, que l’entreprise spécialisée dans l’élaboration de différents gaz exploite un grand site de production. Parmi ses nombreuses activités, la fabrication de la glace sèche. Il s’agit de neige carbonique pressée pour en faire des pellets ou des blocs. Utile pour transporter certaines denrées

Pour lire la suite de cet article

Vous êtes déjà abonné? Connexion

Abonnez-vous
A partir de 9.50 / mois
je m'abonne
Testez-nous
3.- pour un jour

Connexion